Douleur dos : causes, symptômes, facteurs de risques et conseils

Le mal de dos est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens vont chez le médecin ou manquent du travail, et c’est l’une des principales causes d’invalidité dans le monde. La plupart des personnes ont de douleur au dos au moins une fois. Dans cet article, nous allons vous informer des différentes causes de cette pathologie de même que ces symptômes.

Le mal de dos, c’est quoi ?

Le problème de dos est très répandu, touchant plus de 30% de la population. Des experts de l’OMS estiment que plus de 80% de la population mondiale souffre à un moment de la vie de ce mal. Pour autant, ce n’est pas une maladie en particulier, mais un ensemble de symptômes ayant de multiples causes graves ou non, inflammatoire ou mécanique, etc. Nous distinguons deux sortes de douleurs de dos (aiguë ou chronique) qui sont dus à de multiples causes.

Causes de douleurs au dos

Le dos humain est composé d’une structure complexe dont le problème d’un des composants peut entrainer de douleur de dos. Dans d’autres cas, les causes restent incertaines et il faut faire des analyses plus approfondies pour les découvrir.Nous distinguons plusieurs causes, mais les plus fréquentes sont :

  • disques endommagés
  • chutes, blessures ou fracture
  • tension musculaire
  • spasme musculaire.

Un certain nombre de maladies ou problèmes peuvent également avoir pour symptôme la douleur au dos. Nous distinguons certaines maladies et des problèmes structurels.

Problèmes rénaux : des calculs rénaux ou une infection rénale peuvent amener des douleurs de dos.

Souche musculaire ou ligamentaire : le soulèvement répété ou un mouvement brusque peut entraîner des tensions sur les muscles et les ligaments rachidiens. Si vous êtes en mauvaise condition physique, une pression constante sur votre dos peut entraîner des spasmes musculaires douloureux.

Infection de la colonne : une fièvre et une zone tendre et chaude au dos peuvent être dues à une infection de la colonne vertébrale.

Disques bombés ou rompus : les disques agissent comme des coussins entre les os de votre colonne vertébrale. Le matériau souple à l’intérieur d’un disque peut se gonfler ou se briser et appuyer sur un nerf. Cependant, vous pouvez avoir un disque bombé ou déchiré sans douleur au dos.

Arthrite : l’arthrose peut affecter le bas du dos.

Autres infections : la maladie inflammatoire pelvienne, la vessie ou les infections rénales peuvent également entraîner des maux de dos.

Facteurs de risque

Tout le monde peut développer le mal de dos, même les enfants et les adolescents. Ces facteurs peuvent vous exposer à un risque accru de douleur au dos :

Âge : le mal de dos est plus fréquent avec l’âge, à partir de 30 ou 40 ans.

Le manque d’exercice : des muscles faibles et inutilisés dans votre dos et votre abdomen peuvent entraîner des maux de dos.

Fumeur : cela réduit le flux sanguin vers la colonne vertébrale inférieure, ce qui peut empêcher votre corps de fournir suffisamment d’éléments nutritifs aux disques de votre dos. Fumer ralentit également la guérison.

Maladies : certains types d’arthrite et de cancer peuvent contribuer au mal de dos.
Levage incorrect : L’utilisation de votre dos au lieu de vos jambes peut entraîner des maux de dos.

Surpoids et obésité : un excès de poids augmente le stress du dos.
Conditions psychologiques : Les personnes sujettes à la dépression et à l’anxiété semblent avoir un plus grand risque de douleur au dos.

Mouvement et posture : certaines postures gardées durant un long moment, soulever un objet lourd ou faire un mouvement brusque et maladroit peut entraîner des douleurs lombaires.

Manifestations de l’affection

Bien qu’ils soient répandus, les maux de dos ne doivent pas être pris à la légère. Ils se manifestent généralement par une douleur dans un endroit cible ou dans toute la zone dorsale et parfois jusqu’aux jambes en passant par les fesses.La plupart du temps, les symptômes siègent au niveau cervical, lombaire ou thoracique.

La douleur dans le haut du dos (région cervicale) peut être due à des troubles de l’aorte, à des tumeurs dans la poitrine et à une inflammation de la colonne vertébrale. Elle irradie souvent jusque dans les épaules, l’arrière de la tête et/ou les bras.Les douleurs milieu de dos sont peu rencontrées, car elles n’y siègent pas souvent.

En ce qui concerne la douleur en bas du dos, elle est de loin la plus répandue. Cela est dû au fait que la colonne vertébrale lombaire est très vulnérable aux dommages et aux lésions que la colonne vertébrale thoracique. Les douleurs y sont vives, car c’est à ce niveau que le dos supporte le plus de poids.En cas d’hernie, la douleur est particulièrement forte au point où les personnes atteintes ont du mal à se tenir debout.

La douleur de dos est une raison fréquente d’absence du travail et de recherche de traitement médical. Cela peut être inconfortable et débilitant. Elle se manifeste chez les personnes de tout âge. Heureusement qu’il existe des traitements pour soulager les peines des personnes atteintes.